[INTELLIGENCE COLLECTIVE] La fin du politique:une critique de la cyberdémocratie

Un des aspects de ce travail porte sur la place du politique dans cette société de l’information et critique l’utopie de l’avènement d’une « cyberdémocratie ». Le présent article applique aux derniers ouvrages de Pierre Lévy une analyse fondée sur les travaux d’Habermas sur « l’espace public » et « la technique et la science comme idéologie » publiés dans les années 1960. Notre conclusion est que, dans cette notion de cyberdémocratie, réapparaît le projet d’une réduction du politique à l’économique, discernable dès les premiers écrits des économistes libéraux de la fin du XVIIIe siècle.